Aujourd’hui, nous partons pour une virée sur la ViaRhôna et sa grande variété de paysages.

Envie de mixer plusieurs activités et vous balader direction le Rhône à vélo ? Nous vous proposons des idées… Ensuite, à vous de jouer, pour composer votre journée idéale ! Aujourd’hui, direction la ViaRhôna et nous en profiterons pour nous arrêter au coeur même des espaces naturels protégés sensibles du Méandre des Oves, sur l'Île de la platière. Au départ des Roches-de-Condrieu et de son port de plaisance, rejoignez la ViaRhôna...

Direction la ViaRhôna

 

Longer le Rhône à vélo, sur un tracé sécurisé et accessible… l’emblématique ViaRhôna est une belle invitation à la découverte de paysages multiples depuis le Lac Léman jusqu’à la Méditerranée. En attendant de parcourir les 815 km qui séparent les paysages alpins des plages de Camargue, vous pouvez déjà emprunter cette véloroute sur le tronçon qui borde la destination Entre Bièvre et Rhône, notamment entre Saint-Pierre-de-Bœuf et Sablons.

 

 

La balade continue au Méandre des Oves direction l'Ile de la Platière

Découvrez un lieu secret : le Méandre des Oves sur l'Île de la platière.
Découvrez un lieu secret : le Méandre des Oves sur l'Île de la Platière.

Sur votre chemin, laissez-vous tenter par la « variante nature » proposée au cœur des espaces naturels protégés du Méandre des Oves sur l’Ile de la Platière. Ce sentier alternatif de 4,5 km invite le cycliste à quitter la ViaRhôna sur une portion située au niveau du canal du Rhône pour plonger dans la petite jungle de la réserve naturelle ! Une belle exploration avec un vrai goût d’exotisme. Pour se repérer, nul besoin de carte ou de boussole : il suffit de suivre les pictos vélo

Le sentier longe la lône de la Platière et le vieux Rhône, en offrant une riche variété de paysages au cœur d’espaces à la fois vivants, sauvages et sensibles : les plaines et forêts alluviales, les prairies, la mare pédagogique de la ferme des Oves, ou encore l’observatoire... 

 

 

 

Ceux qui se sentent l’âme d’un découvreur à pied, peuvent tenter le sentier « la forêt vagabonde » au cœur de la réserve. Il est accessible en empruntant le bac à chaînes pour traverser la lône. Les débits du Rhône varient au fil de la météo et rendent certains secteurs inaccessibles en cas de crue, notamment celui du bac à chaînes.

Renseignez-vous avant de partir :

www.cen-isere.org

Une fois la lône traversée, vous vous retrouvez dans « la petite jungle », surnommée comme telle grâce à ses nombreuses espèces et son sous-bois. Soyez discret, tendez l’oreille, humez l’air, prenez votre temps… et contemplez ! La vie fourmille par ici ! Castors, libellules, oiseaux, habitants des marais, mais aussi espèces végétales rares sont là, sous nos yeux, si nous prenons le temps de les observer ! La forêt est d’ailleurs laissée à l’état « sauvage », pour servir de refuge à ces espèces.  

Votre soif de découverte rassasiée, vous pouvez reprendre votre vélo et continuer à pédaler vers Sablons, en suivant la signalétique ViaRhôna.

Bienvenue à Sablons !

Finissez votre balade sur la Viarhôna sur la commune de Sablons
Finissez votre balade sur la Viarhôna direction Sablons

Arrivés sur Sablons, cyclistes soyez prudents, vous partagez la voie avec les voitures…

Cette cité de mariniers a vécu et vit encore au rythme du fleuve et de ses caprices. Le long des quais, laissez-vous happer par les reflets de l’eau. Les cygnes et autres oiseaux se laissent porter par le courant. Vous apercevrez peut-être même des barques ou des jouteurs ! 

Vous passez ensuite devant Moly-Sabata, plus ancienne résidence d’artiste de France encore en activité (rien que ça !). Anne Dangar, artiste et potière d’origine australienne, en a été longtemps la gestionnaire, grâce à Albert Gleizes et Juliette Roche, tous les deux à l’origine de la fondation Moly-Sabata en 1984. Aujourd’hui, la résidence accueille encore des artistes et expose leurs œuvres in situ.

Un peu plus loin, des tables de pique-nique vous tendent les bras pour faire une halte. Au bord du Rhône, vous avez une vue imprenable sur les quais de Serrière. 

Après cette pause bien méritée, vous continuez votre route, passez devant le site du Dolon restauré en 2014 par la CNR, et pédalez jusqu’à l’usine écluse de Sablons. Arrivés là-bas et après avoir fait coucou à quelques bateaux, vous pouvez faire demi-tour ou prendre la direction de la méditerranée…si vous êtes motivés ! 

Informations et contacts

Association des Amis de l’Ile de la Platière

Ferme des Oves - Chemin de la traille de Limony – 38550 Le Péage-de-Roussillon

T. 04 74 84 35 01

platiereatespaces-naturels [dot] frrel="noopener" target="_blank"

Pour aller plus loin : https://biodiversite.isere.fr/

Lieu

France

Afficher la carte

46.603354, 1.8883335

Le Rhône à vélo

France